Le parcours de vie peut être semé d’écueils, de difficultés s’accompagnant parfois d’un fonctionnement invalidant. Le simple fait de s’interroger sur soi, sa capacité à appréhender la vie, rencontrer des difficultés dans la gestion des émotions, la sensation d’être prisonnier d’un mal être profond difficile à cerner, sont les indicateurs plaidant en faveur d’une démarche thérapeutique.

Le psychologue peut être sollicité pour des conseils ou un avis concernant des troubles du comportement ou des difficultés relationnelles avec son enfant ou un membre de la famille.

Il n’existe pas de bons ou de mauvais motifs de consultation. Ce qui prime sur cette démarche est la façon dont on ressent ce que l’on traverse.

En thérapie, il semble important de de se faire confiance, car les ressources sont en chacun de nous. Le psychologue peut proposer de guider la personne, l’aider à trouver des chemins vers certains solutions afin de retrouver un épanouissement et une sérénité.

Le psychologue clinicien offre une écoute active, bienveillante et empathique. Un psychologue est un professionnel formé et diplômé d’un Master 2 de psychologie. Il n’a pas de formation médicale, il n’est donc pas habilité à prescrire des traitements. Il a les compétences nécessaires pour l’analyse clinique du discours, des attitudes et des comportements.  Sa profession est réglementée par l’Agence Régionale de Santé (ARS) et chacun des professionnels est enregistré  sous le numéro Adeli après vérification de ses diplômes.